A la rencontre de ... Aliénor Atinault

A la rencontre de ... Aliénor Atinault

C’est toujours un plaisir pour moi de faire découvrir via le site des objets de piété (icônes, statues, santons, etc.) que je trouve beaux et originaux. Et puis je me suis dit que derrière chaque objet d’artisanat, il y avait un artiste qui y mettait son cœur alors, au-delà des objets, j’ai eu envie de vous faire découvrir les personnes.

Aujourd’hui c’est Aliénor Atinault qui a accepté de se prêter au jeu.

J’ai rencontré Aliénor il n’y a pas très longtemps alors qu’elle avait déjà quitté la région parisienne pour s’installer près d’Honfleur en Normandie pour suivre son mari. Graphiste de formation, cette jeune maman de deux petites filles a saisi cette occasion de revenir aux fondamentaux de la création à bras le corps, c’est le cas de le dire !!

Comment devient-on céramiste ?

Il y a de multiples façons de devenir céramiste ! Certains suivent une formation complète, et d'autres s'y font prendre plus tard... C'est mon cas. Lorsque j'ai découvert le travail de la terre, auprès d'un sculpteur à Paris, ça a été le coup de foudre ! Dès notre arrivée en Normandie, j'ai rejoint un atelier qui m'a appris une approche différente, avec le travail des engobes (couleurs) et des émaux. J'apprends surtout à me laisser surprendre : les résultats d'une cuisson ne sont pas toujours ceux qu'on attendait au départ ! Et, surtout, j'apprends de mes erreurs...

Qu’aimez-vous dans votre travail ?

J'aime avoir les mains dans la terre, et les laisser "dessiner" à l'instinct. J'y retrouve ce que j'ai appris en école d'Art, il y a des années...

Ce qui me fascine, aussi, c'est le contraste entre la facilité du modelage (un jeu d'enfant !), et sa complexité : selon son degré de séchage, vous pouvez ou non graver certains détails, appliquer une engobe, déformer une pièce... Passé ce moment de grâce, il est trop tard, tout devient très compliqué - voire impossible ! 

Le travail des engobes, aussi : c'est fascinant d'appliquer une couleur qui ne se révélera qu'à la 2ème cuisson (soit quelque 20h plus tard) après application de l'émail ! Cela demande beaucoup de pratique, on se trompe pas mal au début...

Enfin, j'aime appliquer la feuille d'or sur certaines pièces (les icônes, ou certains grands médaillons). C'est une technique très minutieuse et longue, mais qui vient sublimer les heures de travail qui l'ont précédée... C'est ma façon - bien pauvre je le reconnais ! - de rendre hommage aux enlumineurs du Moyen-Âge et aux primitifs italiens, chez qui j'aime puiser des idées de composition et de couleurs.

La réalisation dont vous êtes la plus fière ?

Ce qui me rend la plus fière, ce sont les sculptures, car en plus d'être des pièces uniques, ce sont des objets qui ont une présence très importante. Je n'ai travaillé pour l'instant que des portraits d'enfants, mais j'aimerais créer des statues de Saints... dès que j'aurai un peu de temps, car ce sont des projets de longue haleine !!

Comment définirez-vous votre style?

 Je ne sais pas si je suis capable de définir moi-même mon style... J'aime beaucoup de choses différentes, et j'essaye de faire ce que j'aime : est-ce qu'au bout du compte tout cela a une unité ? Par les couleurs, sans doute, par un côté artisanal "assumé" aussi, pas trop parfait, un peu craquelé, un peu bosselé, où l'humanité se révèle dans toutes les fissures... Si tout était parfait, maîtrisé, lisse et rectiligne, ça serait sans doute un peu moins vivant !

Qu’est-ce qui vous inspire ?

C'est pour moi très important de mettre mon art au service de ma Foi, et je suis très heureuse de pouvoir le faire ici. Toutes mes créations sont pensées, conçues, réalisées dans un climat de silence et de concentration à la limite du monastique ! D'ailleurs j'aime bien m'accompagner, en travaillant, d'un CD des Dei Amoris Cantores ou de chants religieux, ça me branche sur l'essentiel en plus de m'aider à me concentrer. Je pense que c'est d'autant plus important que ces croix, ces médaillons, ces icônes accompagneront ensuite la prière d'autres personnes... il y a donc comme un fil d'or qui me relie à eux !

Venez découvrir l'icône que nous avons sélectionnée en cliquant ici